Image d'introduction
Le système de santé à Hong Kong
Date de publication
Texte d'introduction

En 2019, Hong Kong se plaçait en tête du classement des pays possédant les systèmes de santé les plus performants au monde. Les secteurs publics et privés possèdent tous deux des hôpitaux de renommée internationale, des équipements de pointe et des médecins hautement qualifiés. Toutefois, cette excellence en matière de santé a un coût : Hong Kong possède actuellement le 2e système de santé le plus cher au monde, juste derrière les Etats-Unis. Alors comment économiser sur de telles dépenses ?

Corps de l'article

Choisissez la bonne assurance santé

Pour commencer, les coûts de santé étant extrêmement onéreux à Hong Kong, vous aurez besoin d’une couverture santé adéquate en cas d’accident ou problème de santé majeur. Si vous ne souhaitez pas dépenser trop d'argent pour une assurance santé, dont les coûts peuvent parfois être élevés à Hong Kong, vous pouvez choisir un plan qui couvre seulement les hospitalisations. Vous serez ainsi couvert en cas d’accident ou d’intervention médicale majeure et bénéficierez, dans la plupart des cas, d’une assurance rapatriement et évacuation médicale d’urgence. Selon vos besoins, vous pouvez aussi y ajouter une couverture ambulatoire, dentaire/optique ou maternité. Si vous voyagez souvent, préférez une assurance internationale plutôt que locale – sans cela, vous devrez souscrire à une assurance voyage à chaque fois que vous quittez Hong Kong. De plus, gardez à l’esprit que les couvertures locales ont des plafonds de remboursement relativement bas. Même si vous économisez sur vos frais d’assurance, vous pourriez être amené à débourser beaucoup d’argent de votre poche en cas de problème de santé. Enfin, notez que certaines assurances santé internationales proposent des réductions familiales, qui vous permettent d’alléger votre cotisation si vous assurez plusieurs membres de votre famille sous le même plan.    

Optez pour une coassurance ou une franchise

Si vous souhaitez faire des économies sur votre prime d’assurance tout en conservant une couverture complète, vous pouvez envisager de prendre une franchise annuelle ou une coassurance. Ces deux options vous permettront de réduire votre cotisation annuelle.

Une franchise (« deductible » en anglais) est le montant que vous devrez verser de votre poche avant que votre assureur ne prenne le relais. Par exemple, si votre franchise s’élève à 1,500 USD, ce sera à vous de payer ce montant. Puis, toute dépense médicale dépassant cette somme sera prise en charge par votre assurance. Cette franchise est généralement annuelle, ce qui signifie qu’une fois versée, votre assureur prendra en charges toutes les dépenses couvertes par votre plan. Ce système de franchise est notamment populaire auprès des employés qui bénéficient d’une assurance via leur entreprise avec des plafonds de remboursements plutôt limités. En souscrivant à une seconde assurance avec franchise (celle-ci sera couverte par leur premier assureur), ils bénéficient d’une meilleure couverture pour leurs frais de santé. On parle alors de plan « top up ».

Une deuxième option existe pour réduire votre cotisation : prendre une coassurance, soit un pourcentage de participation sur vos dépenses médicales. Par exemple, si vous choisissez une coassurance de 20%, vous paierez 20% de votre poche sur chaque dépense médicale et votre assurance couvrira les 80% restant.

Voici un exemple de calcul :

coinsurance.png

Avec MyHEALTH Hong Kong, si vous choisissez de prendre une coassurance de 20% (disponible pour vos dépenses en ambulatoire), celle-ci sera entièrement levée si vous vous rendez dans l’un des établissements médicaux de notre réseau « panel ». Autrement dit, vos dépenses médicales au sein de ce réseau seront entièrement couvertes.

Les différents types de chambres d’hôpitaux

La plupart des compagnies d’assurance santé proposent à leurs clients de bénéficier d’une chambre privée lors de leur séjour en hôpital. Bien qu’un supplément de confort et d’intimité soit le bienvenu lors d’une hospitalisation, choisir une option « chambre semi-privée » lors de l’achat de votre assurance vous permettra de réduire le montant de votre cotisation sur le long terme.   

Si vous ne possédez pas d’assurance médicale privée ou si vos niveaux de remboursements sont relativement bas, gardez en tête que choisir une chambre semi-privée ou une chambre de 3 lits ou plus (un « ward » en anglais) vous permettra de réduire considérablement votre facture d’hôpital. Par exemple, une chambre privée au renommé Matilda Hospital vous coûtera 3,300 HKD la nuit, tandis qu’une nuit en « ward » vous sera seulement facturée 900 HKD.

De plus, beaucoup de gens à Hong Kong ignorent que les frais en chambre hospitalière et les frais de médecins sont facturés séparément. Vos frais de médecin sont en effet facturés selon le type de chambre dans lequel vous séjournez. Cela signifie que plus votre standard de chambre est élevé, plus vos frais de médecins le seront aussi. Choisir une chambre partagée vous permettra donc de réduire votre facture totale, tous en recevant les mêmes services.

Choisissez soigneusement vos médecins

Si vous devez payer une consultation médicale de votre poche, n’oubliez pas que votre choix de médecin aura un impact important sur votre facture. Les praticiens basés sur Hong Kong Island par exemple seront beaucoup plus onéreux que ceux qui exercent à Kowloon. Si vous devez consulter un spécialiste, dont les frais sont généralement beaucoup plus élevés que les généralistes, n’hésitez pas à étendre votre zone de recherche et à contacter plusieurs cliniques pour comparer les prix.

Les soins en établissements publics

Choisir un établissement public est probablement le moyen le plus évident pour économiser sur vos dépenses médicales. Une consultation en ambulatoire dans un hôpital public est facturée seulement 50 HKD pour un généraliste et 135 HKD pour un spécialiste. Pour être éligible à ces tarifs, la seule condition est de détenir une HKID. Le secteur privé, au contraire, n’est pas régularisé, et les écarts de prix peuvent être considérables.

Cette différence de prix n’impacte cependant pas la qualité des traitements reçus dans le public, qui possède un corps médical hautement qualifié et des hôpitaux extrêmement bien équipés. Il y a cependant un gros inconvénient au secteur public : les délais d’attente. Parce qu’ils sont très abordables, les établissements publics sont pris d’assaut, et vous devrez parfois patienter plusieurs jours, semaines, voire plusieurs mois pour pouvoir voir un spécialiste.

Et le tourisme médical ?

Ces dernières années, le tourisme médical a explosé en Asie et le nombre de personnes se rendant dans la région pour accéder à des soins médicaux de qualité à un coût plus abordable ne cesse d’augmenter. Parmi les destinations les plus populaires, nous retrouvons la Thaïlande, la Malaisie ou bien Singapour. Ces pays possèdent en effet des établissements de renommée internationale avec des médecins formés en Europe, aux Etats-Unis ou dans de prestigieuses universités locales et offrent les mêmes standards de soins qu’à Hong Kong.

Pour de nombreux traitements médicaux ou chirurgies effectués dans ces pays, les frais médicaux ajoutés aux coûts de transports et d’hôtel restent étonnamment moins élevés que si le traitement avait été effectué à Hong Kong. Les traitements les plus recherchés concernent généralement l’oncologie, la cardiologie, l’orthopédie, la fertilisation in-vitro, les soins dentaires ou encore la chirurgie esthétique. Le coût de ces traitements à Hong Kong peut rapidement monter en flèche, et même avec une bonne couverture santé, vous pouvez vous retrouver à payer une partie de ces dépenses si votre niveau de couverture est trop bas. Enfin, il existe des traitements qui ne sont généralement pas couverts par les compagnies d’assurance car ils ne sont pas considérés comme nécessaires sur le plan médical (prenez la FIV, la chirurgie esthétique ou les soins dentaires par exemple). Dans ces cas-là, le tourisme médical peut représenter une alternative intéressante pour effectuer le traitement dont vous avez besoin a un plus bas coût.

Comment APRIL peut vous aider

Chez APRIL, nous vous proposons des assurances sur-mesure et en accord avec vos besoins et votre budget. Réductions familiales, options de chambre, réseaux médicaux… Nous vous offrons de nombreuses options pour que vos cotisations restent abordables aux fils des années. Contactez-nous des aujourd’hui pour discuter de vos besoins en assurance ou cliquez sur le bouton ci-dessous pour créer votre propre devis en ligne.

Contactez-nous  Créez votre devis en ligne

Sources: Largest Biggest | Pacific Prime - Cost of International Health Insurance Report 2017 | Matilda Hospital - Room Rates, June 2017 | Hospital Authority - Fees and Charges, June 2017

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Santé en Asie